Detox : une période sans alcool.

10:06

Il y a quelques temps déjà, j'ai pris la décision d'arrêter l'alcool. Pas définitivement, juste le temps qui me semblait nécessaire. Donc en ce début d'année où l'ambiance générale est au régime et autres envies healthy, c'est selon moi le bon moment pour vous parler de ma detox. 


Pourquoi?

J'avais deux objectifs en tête, le premier était physique. Je voulais avant tout perdre un peu de poids et on le sait l'alcool, c'est calorique. Le deuxième était pour le coup plutôt psychologique, je voulais repenser ma façon de consommer. C'est dans notre manière de vivre, en ville avec des copains le premier réflexe c'est de prendre un verre d'alcool, c'est l'heure de l'apéro alors on trinque. Mais voilà, je voulais stopper cet automatisme, et me recentrer sur mes envies.

La perte de poids

Alors soyons clair, je n'ai pas perdu 5kg loin de là. Mais j'ai perdu environ 2kg en un mois. Je ne vais pas vous mentir ce n'est pas simplement dû à l'arrêt de l'alcool. À côté j'ai quelque peu modifié ma consommation en général, sans pour autant arrêter de me faire plaisir - parce que j'en suis incapable quand il s'agit de nourriture-. Alors ma perte de poids vient aussi sûrement de là. Je me suis sentie un peu plus légère, le ventre moins gonflé et c'est bête parce que je ne suis pas une grande consommatrice d'alcool mais les effets étaient là et c'était agréable.

Moins de fatigue

Je dirais qu'après la sensation de légèreté et la perte de poids c'est le vrai bonus de cette detox. Plus de facilité à se lever le matin, avec une vraie énergie dès le réveil. C'est pas nouveau si je vous dis que le réveil est toujours plus difficile après une soirée arrosée. Alors quel bonheur que de se réveiller sans maux de tête, de ventre et de nausées. Alors pour moi qui travaille le samedi en plus de mes cours, c'était vraiment très agréable de se réveiller pleine d'énergie après une courte nuit dû à une longue soirée. La journée qui suivait est tout d'un coup moins difficile à vivre. 

Mais alors que boire?


J'ai trouvé ça plutôt simple, peut être parce que pendant cette détox j'ai principalement fait des soirées chez des amis. Du coup, je ramenai simplement ma boisson quelque chose que j'avais envie de boire - hors soda je supporte très peu ce type de boisson -. Alors forcément, je n'avais aucune sensation de privation ou de frustration, a vrai dire je n'en ai eu aucune pendant toute cette période. Cependant, il est possible d'en ressentir en particulier dans les bars quand tout la table commande de la bière ou bien des cocktails tandis que son choix est rétrécit entre eau gazeuse, jus de fruit et soda... Autant vous dire que moi qui n'aime ni l'eau gazeuse ni les sodas, mon choix était encore plus restreint. 

Et la reprise ?


Comme dit plus haut je ne m'étais pas fixé de date de fin, j'avais envie de reprendre quand je me sentais prête, quand j'en avais vraiment envie parce que le but de cette détox était de revoir ma consommation, de me recentrer sur mes envies plutôt que sur mes réflexes. Alors j'ai repris tout doucement. Un soir on est sorti avec mon copain et j'avais envie d'une bière, j'en ai pris une. Je me sentais prête.

Aujourd'hui, cette detox a toujours de l'effet sur moi car je m'écoute davantage. Je consomme quand j'en ai réellement envie. Une chose est sûre cette detox a réellement été bénéfique. Et vous avez vous testé cette cure?

You Might Also Like

0 commentaires

Subscribe